Non à la précarisation des maitres délégués

Signez la pétition !

Déjà 0 signatures. Objectif : 500

 

Comme vous le savez déjà, le rectorat de l’académie de Nantes a changé la nature des contrats des délégués auxiliaires en transformant les contrats de 18h en 15h contrat + 3 HSA (voire 14h + 4h) et en refusant pour certains de rémunérer les HSA faites au-delà de 18h. Les conséquences pour eux sont :

la perte d’ancienneté, comptée au prorata des heures contrat ;

une perte substantielle de salaire sur les congés payés ;

une diminution de la rémunération, les ISO étant décomptées au prorata des heures contrat ;

les heures au-delà de 18h effectuées « bénévolement ».

Comme vous pouvez le vérifier sur vos bulletins de salaire, l’intégralité des cotisations retraite sur les heures supplémentaires est, depuis janvier 2019 suite à la circulaire de désocialisation des heures supplémentaires, restituée et ne donne donc plus aucun droit à la retraite.

Les services du rectorat nous ont rappelé que cette situation est légale, conformément à un décret du 21 janvier 2009. Ce statut est d’ailleurs applicable à tous les enseignants y compris ceux en contrat définitif puisque, comme l’a précisé le rectorat, il ne doit aux enseignants qu’un contrat à mi-temps, pour le reste il fait ce qu’il veut, il peut donc diviser leurs cotisations retraite par deux et à terme diviser les retraites par deux. Personne n’est à l’abri.

Le step-CFDT 44 et le syndicat Anjou Maine Vendée veulent faire retirer cette mesure génératrice de précarité et de souffrance pour les délégués auxiliaires et suppléants en portant votre voix auprès du recteur. Par solidarité, je signe